Bagrépôle : « Des producteurs et des groupement agricoles récompensés pour leurs efforts »

Parbagrepol

Bagrépôle : « Des producteurs et des groupement agricoles récompensés pour leurs efforts »

Le jeudi 04 juillet 2019, Bagrépôle a organisé une cérémonie de remise des prix du concours des meilleurs producteurs et des meilleurs groupements initié au cours de la campagne humide 2018. Placé sous le patronage de Monsieur le Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, et le parrainage de SEM l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, la cérémonie a eu pour thème : « Gestion plus efficace et plus responsable des exploitations et infrastructures de soutien à la production dans le Pôle de Bagré ».

C’est dans l’optique d’une meilleure responsabilisation des organisations des exploitants des périmètres irrigués à l’entretien régulier et permanent des infrastructures hydro agricoles, que Bagrépôle a initié au cours de la campagne humide 2018, ce concours sous le thème : « Gestion plus efficace et plus responsable des exploitations et infrastructures de soutien à la production dans le Pôle de Bagré ».

Le choix de ce thème se fonde sur plusieurs constats qui sont entre autres :

  • Le faible niveau de responsabilisation et d’implication des exploitants dans la gestion des infrastructures hydro-agricoles ;
  • Le relâchement des comités en charge de la gestion de l’eau et des infrastructures hydro-agricoles des différents « V » ;
  • Le faible niveau d’organisation et de fonctionnement des structures des exploitants ;
  • la mauvaise gestion de l’enherbement de parcelles rizicoles liées soit à un défaut de main d’œuvre ou d’équipement appropriés, soit à un usage hasardeux des pesticides occasionnant des résistances, soit à un mauvais suivi de l’exploitation ou tout simplement de l’usage des produits de traitement non homologués ;
  • le faible niveau de paiement des redevances eau qui contribue à l’entretien du réseau d’irrigation, cause d’énormes difficultés pour la gestion durable de l’ensemble du réseau d’irrigation.

Ainsi donc, la grande disparité de rendement du riz, la sensibilité aux maladies, les mélanges variétaux (hors types) au sein de la même parcelle au cours de la production sur la plaine, fortement liés aux mauvaises pratiques agricoles telles : le faible niveau des restitutions organiques (fumure organique) et le non renouvellement systématique des semences améliorées à chaque campagne agricole, le non-respect du calendrier agricole ont conduit Bagrépôle a organiser ce concours des meilleurs producteurs et des meilleurs groupements durant la campagne humide.

 

Dans son discours le ministre de l’agriculture et des aménagements hydroagricole Salifou Ouédraogo a exhorté les producteurs installés sur la plaine de Bagré à payer la redevance eau. Pour lui, tous les périmètres du Burkina Faso doivent être entretenus par les producteurs eux.

« Le ministère de l’agriculture est en train de faire en sorte que l’ensemble des plaines soient appropriées par les producteurs et les coopératives. C’est dans cette dynamique que cette manifestation est organisée pour que chaque année au niveau de Bagrépôle nous puissions primer les meilleurs producteurs et groupements » dira le ministre.

Outre ces producteurs et groupements primés, Bagrépôle a aussi adressé des lettres de félicitations à quatre de ses agents (Conseillers agricoles) tous de la direction de la valorisation économique (DVE) pour leur dévouement au travail. Cette récompense selon le directeur général de Bagrépôle Monsieur Martin Joseph Kaboré devrait être une source d’inspiration et permettre aux autres agents de mieux se donner pour les prochaines années.

Cette cérémonie a aussi été pour le ministre de l’agriculture et des aménagements hydroagricoles une tribune pour lancer la campagne humide 2019.

Pour mémoire, plus de 18 millions de francs CFA ont été mobilisé pour ce concours du meilleur producteur et du meilleur groupement de la campagne humide 2018. Ont contribué à cet effet :

  • L’ambassade de Chine au Burkina Faso pour cinq millions (5 000 000) de francs CFA ;
  • La Maison de l’Enterprise du Burkina Faso (MEBF) pour deux millions (2 000 000) de francs CFA ;
  • Le Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydroagricoles (MAAH) ;
  • Bagrépôle pour cinq millions sept cents dix mille (5 710 000) francs CFA.

À propos de l’auteur

bagrepol administrator

Laisser un commentaire